6 Bible française B
1 Anjou
2 Bretagne / Breizh
3 La Bible / Ar Bibl
4 Texte / Testenn
5 Bible française A
6 Bible française B
7 Bibl brezhonek
8 Infos et liens

HISTOIRE SYNTHÉTIQUE DES TRADUCTIONS CATHOLIQUES ET ŒCUMÉNIQUES DE LA BIBLE EN FRANÇAIS

Au milieu du 15è siècle, est apparu un évènement fondamental dans l'histoire du livre: l'invention de l'imprimerie. Le premier Nouveau Testament en français fut publié à Lyon par Barthélemy Buyer entre 1476 et 1478. On peut considérer que la première Bible complète en français fut publiée à Paris autour de 1490 par Jean de Rely, archidiacre de Notre-Dame, et futur évêque d'Angers. Cette Bible fut préparée à la demande du roi Charles VIII encore enfant. La traduction était souvent une paraphrase du texte biblique et comportait de très nombreuses altérations.

Le 16è siècle nous a apporté un homme exceptionnel, qui fut un précurseur de la recherche rigoureuse de la fiabilité dans la traduction: Jacques Lefèvre d'Etaples (en latin Jacobus Faber Stapulensis). Né vers 1450 à Etaples-sur-Mer (Pas-de-Calais), devenu un véritable amoureux de la Bible, il publia en 1523 un Nouveau Testament traduit en français à partir de la Vulgate latine, mais en introduisant des modifications pour se conformer à l'original grec. Cette démarche suscita la colère de nombre de ses compatriotes, si bien que Lefèvre ne trouva plus d'imprimeur en France pour oser éditer sa traduction complète de la Bible en français. Il la fit donc imprimer en 1530 à Anvers, avec l'approbation de Charles-Quint. Il bénéficia aussi en France de la protection du roi François 1er. Lefèvre mourut en 1537.

Le 17è siècle nous a aussi apporté un homme exceptionnel dans le domaine de la traduction française de la Bible: Isaac Louis Lemaistre de Sacy, né en 1613 à Paris. Son père, devenu protestant en 1616, est enfermé à la Bastille et se voit retirer ses cinq fils, dont Isaac. Elevé dans la religion catholique, Isaac choisit de devenir ecclésiastique et prend la direction de Port-Royal. Plusieurs collaborateurs de Port-Royal et de Sacy travaillent à partir de 1657 à une traduction de la Bible en français. Malgré les persécutions subies par Port-Royal de la part de la Sorbonne et des Jésuites, l'œuvre se poursuit, même en période de captivité. Le NT est publié en 1667. La Bible complète seulement en 1696, douze ans après la mort de de Sacy. C'est une traduction de grande valeur, faite officiellement à partir de la version latine de la Vulgate, mais avec un recours fréquent aux textes originaux, au grec pour le NT en particulier.

Les 18è et 19è siècles voient surtout des traductions partielles de la Bible, souvent des traductions du NT seul, quelques éditions complètes, et des révisions de la Bible de Sacy.

Au 20è siècle, les traductions de la Bible se multiplient, en voici quelques unes:
- 1894 à 1904: Parution de la traduction complète de la Bible par l'abbé Crampon, chanoine d'Amiens.
- 1952: Bible des moines de Maredsous en Belgique. Editeur: Brepols.
- 1956: Première édition de la Bible dite de "Jérusalem" car traduite par l'Ecole Biblique de Jérusalem, et révisée depuis, qui offre une traduction rigoureuse avec un style quelquefois un peu heurté. Editeur: Le Cerf.
- 1973: Bible du chanoine Emile Osty, une traduction précise et rigoureuse avec beaucoup d'annotations. Editeur: Seuil.
- 1972 (NT) et 1975 (AT): Parution de la TOB (Traduction Oecuménique de la Bible). Il s'agit de la première Bible interconfessionnelle en français; éditeurs: Société Biblique Française / Le Cerf.
- 1982: Bible en français courant par la Société Biblique Française / Alliance Biblique Universelle; traduction très accessible aux lecteurs non initiés au vocabulaire biblique.
- 2000: Bible Parole de Vie en français fondamental par la Société Biblique Française / Alliance Biblique Universelle; elle a été réalisée à la demande des Eglises d'Afrique francophone.

La Bible en Anjou et Bretagne
Ar Bibl en Anjev hag e Breizh

(Société Biblique d'Anjou)